Visuel du bouquet de services académiques

Physique et Chimie

Vous êtes ici : Accueil > Lycée > STS et CPGE >

Application Qmax pour la physique en CPGE

Le programme de physique en prépa est vaste. Pour aider les élèves de première année à travailler activement leur cours, une application de Quizz assez avancée a été réalisée. Cette application est gratuite et se nomme Qmax. Elle parcourt le programme de la filière PCSI en près de 1000 questions. Il n’en existe pas d’équivalente à ce jour.

Le programme de physique en prépa est vaste. Pour aider les élèves de première année à travailler activement leur cours, une application de Quizz assez avancée a été réalisée. Cette application est gratuite et se nomme Qmax . Elle parcourt le programme de la filière PCSI en près de 1000 questions. Il n’en existe pas d’équivalente à ce jour.

Qmax est divisée en 23 chapitres classiques, avec deux modes d’utilisation : « J’apprends » et « je révise », répondant à des besoins différents.

Le mode « J’apprends » propose des séries de questions portant sur une notion précise, par exemple « force de Laplace », « battements », « enthalpie ». Il existe environ une dizaine de questions par notion, et la progression de l’utilisateur est indiquée par une horloge dynamique. Lorsque 70 % est atteint, la notion est considérée validée.
Cette façon fine de travailler sur une notion est adaptée à l’apprentissage du cours au quotidien. Une partie importante des élèves de prépa de la nouvelle génération ne travaille pas son cours de façon régulière, et se présente au cours suivant sans avoir étudié le précédent.
Certains lisent le cours rapidement, mais ne se rendent pas compte de ce qu’ils ne comprennent pas, ou de ce qu’ils n’ont pas mémorisé : une série de questions ciblées de Qmax peut leur permettre de pratiquer les raisonnements de cours une fois supplémentaire, sous forme de questions fermées. Le fait de devoir répondre impose la concentration, le blocage éventuel permet de détecter le manque, et la lecture du corrigé vient combler ce manque. Les dernières questions sont plus difficiles, et amènent déjà vers un approfondissement.
D’autres élèves ne lisent pas du tout le cours, voire ne le notent pas bien. La pratique de l’application et une lecture attentive des corrections peuvent compenser en partie cette absence de relecture et les aider à se repérer sur ce qui est important à retenir dans le programme, ce qui est difficile avec leurs livres qui sont en général pas à jour et trop complets pour leur niveau.

Autre difficulté des jeunes de première année : la capacité à réviser rapidement l’essentiel à l’approche des évaluations (colles, DS, concours blancs). Faute de travail d’apprentissage régulier, ils oublient tout très vite. Le mode « je révise » vient les aider, en parcourant globalement un chapitre sous forme d’une série plus longue de questions.
Pour ceux qui sont performants, un niveau « star » est accessible, ouvrant l’accès à une série de niveau plus avancé, et pouvant sortir légèrement du programme.
Ce mode révision semble celui qui remporte le plus de succès : à notre surprise les élèves de spé sont nombreux à utiliser l’application pour revoir le programme de sup.

En conclusion, sous ces apparences classiques d’appli quizz, Qmax est le fruit d’une construction soignée et d’un travail de près de deux ans. L’ergonomie et le design n’ont pas été négligés. Elle a des atouts pour motiver les étudiants de tous niveaux à travailler leur cours de physique et à développer leur intuition. Pour une utilisation depuis un ordinateur, et pour toutes les informations sur l’application, rendez-vous sur notre site http://qmax.fr

Auteur

Maxime Bonis

Mise à jour : 12 novembre 2016