Visuel du bouquet de services académiques

Physique et Chimie

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Collège > Archives > Optique >

Sommaire

Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1981, la cathédrale d'Amiens est l'une des plus belles églises gothiques « classiques » du XIIIe siècle. L'édifice offre désormais un spectacle de son et lumière selon une technique de polychromie qui lui rend ses couleurs d'autrefois... Depuis quelques années, la cathédrale d'Amiens retrouve, durant les soirées estivales, et la période du marché de Noël sa polychromie d'autrefois. Grâce à un procédé ingénieux consistant en la projection de lumière traversant un écran transparent sur lequel les couleurs originelles des statues ont été reproduites (l’écran transparent se comporte comme un filtre coloré). Un véritable spectacle « son et lumière » est proposé sur le parvis de la cathédrale. Il s’agit de projections d’images dont les sculptures de la cathédrale sont les écrans.

Synthèse additive des lumières colorées (4ème)

Un exemple d’évaluation qui traite de la synthèse additive des lumières colorées en prenant appui sur la colorisation de la Cathédrale d’Amiens.

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1981, la cathédrale d’Amiens est l’une des plus belles églises gothiques « classiques » du XIIIe siècle. L’édifice offre désormais un spectacle de son et lumière selon une technique de polychromie qui lui rend ses couleurs d’autrefois...
Depuis quelques années, la cathédrale d’Amiens retrouve, durant les soirées estivales, et la période du marché de Noël sa polychromie d’autrefois. Grâce à un procédé ingénieux consistant en la projection de lumière traversant un écran transparent sur lequel les couleurs originelles des statues ont été reproduites (l’écran transparent se comporte comme un filtre coloré).
Un véritable spectacle « son et lumière » est proposé sur le parvis de la cathédrale.
Il s’agit de projections d’images dont les sculptures de la cathédrale sont les écrans.

Sujet format PDF - 269.9 ko
Corrigé format PDF - 227.6 ko
Mise à jour : 5 juillet 2016