Visuel du bouquet de services académiques

Physique et Chimie

Un exemple de DIDAPAGE en PHYSIQUE (5ème)

L’objectif de cet article est de montrer que le NUMERIQUE peut s’associer aux TRAVAUX PRATIQUES en SCIENCES pour améliorer les apprentissages. En effet, l’activité présentée ici permet la continuité pédagogique entre les apprentissages au collège et à la maison, élément important pour l’élève et ses parents qui retrouvent sur l’ENT le travail réalisé en classe.

 Partie concernée du programme de 5ème :

Extrait du programme de 5ème format JPEG - 40.9 ko

 Place de l’activité dans la séquence d’enseignement :

  • Ce TP est le quatrième d’une série de huit TP d’électricité qui vise à introduire les notions élémentaires d’électricité avec une approche basée sur LA PRATIQUE EXPERIMENTALE.
  • Pour réaliser ce TP n°4, les élèves doivent savoir qu’un circuit doit être fermé pour qu’il y ait transfert d’énergie. Il y a alors circulation d’un courant électrique. Ainsi, moteurs et lampes peuvent fonctionner dans le circuit.

 Objectifs de l’activité :

  • Permettre à l’élève de découvrir en toute autonomie lors d’une séance de TP et grâce aux TICE une notion de base en électricité : « Le sens conventionnel du courant électrique ».
  • Découvrir la diode et la DEL.
  • Utiliser les TICE pour découvrir et apprendre tout en MANIPULANT en classe.

 Modalités d’organisation :

- Lors de la séance de TP (55 min) :
En classe, les élèves sont équipés de leur boite de matériel électrique habituelle et d’un ordinateur portable sur la table. C’est la première activité de ce type (hybride : TICE + boite d’électricité) pour les élèves.
Ils cliquent sur le lien du DIDAPAGE ci-dessous et le professeur explique seulement qu’il faut survoler les bulles vertes en haut de chaque page pour avoir les consignes. Ensuite, les élèves travaillent en autonomie, à leur rythme en alternant la lecture des consignes, la réalisation des Activités sur l’ordinateur et les EXPERIENCES PRATIQUES avec le matériel électrique dans la boite. Le professeur passe dans les rangs et s’assure dans un premier temps du bon départ de chaque élève, puis il est rapidement disponible pour aider les élèves les plus en difficultés, individuellement, tout au long de la séance.

- Le travail à la maison :
Ce type d’activité s’inscrit parfaitement dans la continuité pédagogique des apprentissages entre le collège et la maison puisque l’élève peut (et doit) refaire les activités et exercices réalisés en classe en présence du professeur. En outre, les exercices d’autoévaluation permettent à l’élève de vérifier ses raisonnements tout au long du livret d’activités DIDAPAGE.

 Lien avec l’ENT :

Ce DIDAPAGE a été mis à disposition des élèves dans l’ENT itop Collège utilisé dans l’Oise. Le problème est que l’enseignant n’a pas de moyen pour contrôler le travail réalisé à la maison.
Une piste d’amélioration possible consisterait à utiliser DIDASERVEUR (payant) pour voir les réponses et les résultats des élèves.

 Voir le DIDAPAGE :

Pour voir le support numérique donné aux élèves durant la séance de TP et accessible ensuite sur l’ENT, cliquez sur l’icône (roue dentée blanche sur fond bleu) du DIDAPAGE ci-dessous.
Lorsque le livret DIDAPAGE sera ouvert, appuyez sur la touche F11 de votre clavier (plein écran), tournez les pages et survolez les vignettes vertes pour lire les consignes de travail : didapages@TP4Elec@

Mise à jour : 5 juillet 2016

Portfolio

salle1
salle1
boite
boite