Visuel du bouquet de services académiques

Physique et Chimie

Pour l'école de la confiance
Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Traam 2017-2018 >

Sommaire

Un tuto comme tuteur

Il arrive fréquemment que l’usage de logiciels en classe, et les problèmes techniques en découlant, deviennent finalement des éléments bloquants pour les élèves, empêchant le développement de nouvelles compétences. En visualisant de courts tutoriels vidéo, les élèves décrocheurs peuvent trouver l’assistant technique nécessaire, devenir autonomes dans la prise en main de logiciels, et ainsi se focaliser sur les notions physiques associées.

 Niveaux concernés :

Au lycée, tous les niveaux peuvent être concernés (2de, 1ere S et Term. S)

 Objectifs :

• permettre de rendre autonomes les élèves lors des activités expérimentales de Sciences Physiques afin de les aider à maitriser des logiciels de mécanique très utilisés au lycée (Cineris et Regressi)
• permettre au professeur de circuler plus facilement dans la classe et attirer l’attention des élèves sur les concepts physiques sous-jacents.

 Contexte pédagogique

Les tutoriels vidéo font partie intégrante de la vie des adolescents actuels. Il est possible de trouver sur le web des tutoriels sur presque tout. L’usage en classe de ces tutoriels est donc évident pour eux, permettant de lier leurs habitudes avec l’enseignement, et d’améliorer leurs apprentissages.
L’utilisation des tutoriels vidéo se fait sur plusieurs séances.

1ere séance :
• Les élèves réalisent l’étude de leur premier mouvement (la vidéo fournie est identique à celle des tutoriels de manière à pouvoir se concentrer sur la prise en main des logiciels). Le travail s’effectue par groupe de 2 élèves, chacun disposant d’un ordinateur.
• Des feuilles contenant des QRcodes permettant d’accéder aux tutoriels sont disposées dans la classe, à disposition des élèves. La version informatique de ces feuilles est disponible sur le réseau informatique afin d’accéder également aux vidéos par liens.
• Au cours de la séance, les élèves peuvent s’aider des tutoriels en ligne pour un travail plus autonome. Ils appellent le professeur pour des compléments d’information. Le professeur est ainsi plus libre de circuler dans la salle et de constater et corriger les erreurs de manipulation.
• Remarque : De nombreux élèves ont préféré utiliser leur smartphone pour flasher les codes et avoir un deuxième écran plutôt que de les regarder sur ordinateur.

Travail autonome au domicile :
• Pour préparer la séance suivante, les élèves sont invités à regarder à nouveau les tutoriels à leur domicile. Ils peuvent également télécharger le logiciel Regressi pour s’entrainer au domicile (des fichiers à intégrer dans Regressi sont fournis dans le cahier de texte)

Séances suivantes :
• Un temps de confrontation entre élèves peux être prévu afin de lever les dernières difficultés.
• Lors des séances suivantes, il est possible alors de se concentrer sur l’enregistrement de la vidéo par chaque groupe (à l’aide d’une webcam, tablette ou smartphone) et sur les exploitations plus pointues de ces vidéos.

 Ouvertures possibles :

• mesurer le nombre de fois que les vidéos ont été visionnées et ainsi déterminer avec plus de précision, les fonctions du logiciel posant problème aux élèves.
• Faire produire (ou critiquer) les tutoriels. Cela leur demandera beaucoup plus de compréhension des paramètres du logiciel mais c’est beaucoup plus chronophage.( à adapter suivant le niveau)

 Documents complets du scénario :

fiche descriptive format PDF - 774.9 ko
fiche prof format PDF - 832.1 ko
aide cineris format PDF - 163.7 ko
aide regressi format PDF - 176.7 ko
Mise à jour : 4 avril 2018